Passer au contenu principal

Direction scientifique

Sylvie Belleville, Ph. D., directrice scientifique, professeure titulaire au Département de psychologie de l’Université de Montréal

Sylvie Belleville est détentrice d’un doctorat en psychologie et d’un post-doctorat en neuropsychologie du vieillissement. Depuis 25 ans, elle dédie sa carrière à parfaire les connaissances et les pratiques dans le domaine de la neuropsychologie, mais également à communiquer les enjeux liés au vieillissement et aux maladies neurodégénératives.

Ses champs d’expertise touchent principalement :

  • Les troubles cognitifs dans le vieillissement normal.
  • La maladie d’Alzheimer.
  • La modification de la mémoire avec l’âge.
  • La prévention du déclin cognitif.
  • Les processus de réserve et de résilience.
  • Les interventions cognitives et les phénomènes de compensation et de plasticité cérébrale.

Mme Belleville est également titulaire de la Chaire de Recherche du Canada en neuroscience cognitive du vieillissement et plasticité cérébrale, directrice du Consortium pour l’identification précoce de la maladie d’Alzheimer (CIMA-Q), leader de l’équipe intervention cognitive, réserve et plasticité cérébrale du Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV) et membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé.  

Directeurs scientifiques associés

Pierre Rainville, Ph. D., directeur associé aux affaires scientifiques, professeur titulaire au Département de stomatologie à la Faculté de médecine dentaire de l’Université de Montréal

M. Rainville est titulaire d’un doctorat en neuropsychologie expérimentale et d’une formation postdoctorale en neuroscience cognitive.

Sa programmation de recherche s’intéresse :

  • Aux bases cérébrales de la perception et de la modulation de la douleur aiguë et chronique chez l’humain.
  • Aux mécanismes neurophysiologiques impliqués dans la modulation de la douleur par différents facteurs psychologiques et psychosociaux tels que l’attention, la motivation, les émotions, la mémoire, la communication et l’empathie.
  • Aux mécanismes par lesquels la douleur peut être soulagée par différentes interventions non-pharmacologiques (hypnose, placebo, musicothérapie, etc.).

M. Rainville dirige également le Laboratoire de recherche en neuro-psycho-psychologie de la douleur.

Thanh Dang-Vu, M.D., Ph. D., directeur associé à la recherche clinique, professeur associé à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et professeur agrégé à l’Université Concordia

Dr Thanh Dang-Vu a obtenu son doctorat en médecine (M.D.) en 2004 à l’Université de Liège, en Belgique. Il a ensuite effectué une spécialisation en neurologie et un doctorat en sciences biomédicales (Ph. D.) à la même université.

Le Dr Dang-Vu s’intéresse à la neuroimagerie et au sommeil, afin d’étudier :

  • Les corrélats neuraux de l’activité cérébrale spontanée et de la conscience.
  • Le rôle du sommeil dans la plasticité cérébrale.
  • La physiopathologie des troubles du sommeil.
  • Les biomarqueurs d’évolution des maladies neurologiques.

En plus d’être titulaire de la Chaire de Recherche en Sommeil, Neuroimagerie et Santé Cognitive à l’Université Concordia, Dr Dang-Vu est lauréat de plusieurs prix scientifiques, notamment de la Société Canadienne du Sommeil, la Sleep Research Society, la European Sleep Research Society, la Belgian Association for Sleep Research and Sleep Medicine, et de la Belgian Neurological Society. Dr Dang-Vu fait également partie du comité éditorial de plusieurs revues scientifiques, dont SLEEP, Scientific Reports et Frontiers in Neurology.

Pierre Bellec, Ph. D., directeur scientifique de l’Unité de neuroimagerie fonctionnelle (UNF), professeur agrégé au Département de psychologie de l’Université de Montréal

Pierre Bellec détient une maîtrise en mathématiques, vision et apprentissage ainsi qu’un doctorat en imagerie médicale (physique). De 2006 à 2010, il a été boursier postdoctoral au Centre d’imagerie cérébrale McConnell de l’Institut neurologique de Montréal (McConnell Brain Imaging Centre – BIC).

Ses intérêts de recherches s’articulent autour de :

  • La connectivité fonctionnelle au sein de réseaux cérébraux distribués, à l’échelle des systèmes, en utilisant une approche basée sur des données à la fois réelles et simulées en imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf).

M. Bellec codirige également l’équipe biomarqueurs du Consortium canadien sur la Neurodégénérescence dans le vieillissement.